Accueil

Cultiver une posture interculturelle

A partir d’une définition élargie de la culture comme "pluralité des appartenances et des références qui construisent la relation de chacun-e à son environnement et aux autres", nous explorons les chemins de traverse et créons la rencontre entre les points de vue, les référentiels, les modes de faire.

L’interculturel commence dans notre approche par l’adoption de « lunettes » particulières, d’un regard conscient des filtres et des enjeux qui conditionnent la relation à l’Autre. Ce regard est traduit en posture : sensibilité nourrie par des connaissances et capacité à se décentrer pour construire ensemble du commun, dans le respect de la diversité.

Pour nous, les enjeux interculturels dépassent la dimension interpersonnelle. Il s’agit bien de développer une approche inclusive qui interroge la conception d’un environnement, d’un service, les rituels et les codes implicites qui régulent son fonctionnement. Par l’analyse, l’expérimentation d’outils et de méthodologies et l’apport d’un cadre conceptuel, nous accompagnons les organisations ou les espaces dans leur capacité à être ouverts et accessibles à toute personne.


Impulser des démarches participatives, collaboratives et contributives

Organisés en coopérative d’activités et d’emplois aux compétences et métiers divers, partageant un socle de valeurs communes, nous cherchons constamment la complémentarité et l’hybridation dans nos approches. Nos démarches consistent à penser les usages avec les usagers, les espaces communs, les espaces publics, les espaces partagés avec ceux(celles) qui les occupent, à réinventer les modes de faire au sein des collectifs.

Nous nous voulons interprètes des diversités, facilitateurs(trices) de la mise en dialogue, explorateurs(trices) des convergences et divergences, des consensus et controverses. Nous aimons co-concevoir, co-produire, co-animer dans un mode d’expérimentation sociale.

Nous nous appuyons sur des méthodologies créatives, participatives et collaboratives qui permettent à chacun(e) d’exister dans le projet ou le collectif ou la concertation.


Accompagner les
transformations territoriales

Des territoires urbains, périurbains et ruraux en transition, des modes de vie, des usages et des besoins qui évoluent en permanence, la prise en compte de nouveaux enjeux protéiformes et transversaux s’impose, notamment en lien avec les figures de la ville intelligente et durable. Sur ces territoires en transformation, de nouvelles pratiques, attentes et organisations émergent et demandent à être accompagnées par la collectivité.

La demande citoyenne à être associés à ces transformations et à participer activement aux décisions publiques est de plus en plus forte. Les formes de collaboration avec l’habitant(e), le(la) citoyen(ne), l’usager ... dans le cadre de la conception partagée de services et d’espaces adaptés, sont à inventer et/ou à ré-inventer.

En s’engageant activement sur le terrain, Kaleido’Scop se positionne en appui de ces nouvelles dynamiques territoriales avec la volonté de connaître, de comprendre et d’impliquer tous les acteurs des projets de manière créative et contributive.