Simona Mattia Consultante et formatrice - Diversité(s), coopération internationale, pratiques inclusives

Tél. : +33 (0)6 30 96 36 40

E-Mail : s.mattia@kaleido-scop.eu

Je suis issue d’une double formation, en médiation interculturelle et coopération internationale (Université de Milan) et en sociologie politique (Université Lyon 2 / ENS de Lyon).

Mon parcours comprend une expérience de plusieurs années dans le montage et la gestion de projets de terrain, de formation et de recherche-action, au sein de collectivités territoriales et d’associations. dans les champs d’action suivants :

  • • Développement social local
  • • Solidarité internationale
  • • Lutte contre les discriminations et promotion de l’égalité
  • • Migrations et mobilité humaine
  • • Démocratie participative

En tant que consultante et formatrice, j’accompagne aujourd’hui les pratiques et les projets de collectifs de travail et d’organisations dans ces domaines. Je mets au service des missions qui me sont confiées un apport analytique nourri d’une part par la maîtrise des méthodes d’enquête des sciences sociales, d’autre part par de solides connaissances sur ces thématiques d’intervention et sur les contextes professionnels et organisationnels associés à celles-ci.

Je mobilise des méthodes pédagogiques et de travail collaboratives, en tant que supports pour le renforcement des capacités des parties prenantes et leur implication active tout au long des processus engagés. Je m’attache particulièrement à adapter les méthodes proposées aux spécificités des contextes d’intervention et à contribuer à la construction de dynamiques multi-acteurs et multidisciplinaires.

Maîtrisant l’anglais et l’italien, j’interviens en France, en Europe et dans des projets Nord-Sud.


- ARCHIVES -


Participation et coopération internationale : questionner la dimension interculturelle

Posté par Simona MATTIA • 31 janvier

Kaléido’Scop a accompagné en 2016-2017 un réseau de coopération internationale entre le département de l’Essonne et trois territoires du Mali (Douentza, Diéma et Nioro du Sahel). Cette mission visait à repenser collectivement la structuration du réseau, sa gouvernance et ses pratiques. Composé d’acteurs hétérogènes (associations, différents niveaux de collectivités territoriales, bénévoles, technicien-ne-s et élu-e-s), ce réseau peut compter sur une histoire riche en projets et sur des compétences solides (...)